*Astuce* Utiliser la "case à cocher" sous la zone de Recherche pour activer ou non les filtres pour des résultats contenant au moins une image ou vidéo.

Dja, savoir-faire culinaire, aires culturelles Adja-tado et Yoruba-Nago

CLASSIFICATIONS
Patrimoine Immatériel
N/A
Expressions des Savoirs Faire Traditionnels
Architecture mixte
STATUT INSCRIPTION
Pas d'informations sur l'inscription sur liste indicative nationale.
Non inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO.
Non défini.
DESCRIPTION

Dja

Sauce Dja accompagnée de Riz blanc
Adja-Tado,Yoruba-Nago
Atlantique-Littoral,Mono-Couffo,Oueme-Plateau,Zou-Collines
Sud Bénin
Mahi, fon,Gin, Goun, Yoruba, Nago
Aucun régistre particulier de langue n'est utilisé.

 

Le Dja est une sauce, appelée également jus ou friture par les populations locales. Il s'agit d'une sauce compacte principalement à base de tomate. Cette sauce se retrouve dans toutes les régions du Bénin, même si elle provient des régions du sud.

Préparation du Dja

Le Dja se fait principalement avec de la tomate. Une bonne quantité de tomate est écrasée, traditionnellement grâce à une meule qu'on appelle "Sé" dans l'aire Adja-Tado. Une fois la tomate écrasée, plusieurs condiments sont écrasés : poivre, gingembre, ail, oignon, piment.

La purée de tomate est mise au feu avec un supplément de Akamnou (potasse) : on attend alors que le chauffage vide la purée de tomate de son eau. La purée vidée de son eau est complètement réduite au bout de 30/45min . Un peu avant la réduction complète, on y ajoute les condiments écrasés.

Une fois la tomate réduite, on ajoute l'un des deux ingrédients suivants afin de donner le gout et parfum de la sauce : crevette ou petits poissons séchés, généralement moulus. Pour finir la cuisson, une bonne quantité d'huile d'arachide est ajoutée. Après cet ajout, on remue continuellement la purée de tomate afin qu'elle ne brule pas le fond de la casserole, et ce, jusqu'à ce qu'elle obtienne un couleur rouge sombre.

Accompagnement/Accompagné de

Le "Dja" se mange avec "Monlikoun" (du riz), "Ami'o", Ablo, Igname vapeur ou frit, Abobo/Djongoli (haricot).

Quand?

Selon l’accompagnement, le dja peut aussi bien être consommé au déjeuner qu'au dinir.


 

L'origine historique est à rechercher chez les populations du sud Bénin et des communautés afrobrésiliennes vivant au Bénin.

"Les fabriquants de tambours, de gon et autres
-les couturiers
-les organisateurs de cérémonie
-les danseurs"
De génération en génération

Inexistant

VIABILITE
Non défini.
Le savoir faire demeure jusqu'à nos jours.

Pas de projets liés connus.

Tomates fraîches coupées
Crevette sechées avant tri et réduction en poudre
Sauce Dja
PERSONNES RESSOURCES
Les résultats disponibles sont les résultats du travail du projet "Patrimoine Bénin" (environ 500 éléments dans tout le Bénin), du projet PaCTE (environ 750 éléments dans le département de l'Ouémé) et de bénévoles (50 fiches cuisine, danses, ...). Le contenu n'est donc pas exhaustif:  Suggérez, nous rajouterons! (envoyez-nous un message, lien "Contact").

Espace PUB

< >

Un hébergement à Cotonou?

La maison de Canelia : Se sentir chez soi

Agence Dekart

Toute l'actualité culturelle

Visitez Porto-Novo et Région

Bienvenue dans la capitale!

Rejoignez-nous!