*Astuce* Utiliser la "case à cocher" sous la zone de Recherche pour activer ou non les filtres pour des résultats contenant au moins une image ou vidéo.

Agonsahonto, Place publique traditionnelle, Aire(s) culturelle(s)Adja-Tado

CLASSIFICATIONS
Patrimoine Matériel
immobilier
Sites
Place publique traditionnelle
PN/PMI-034(177)
STATUT INSCRIPTION
Non inscrit sur la liste nationale
Non inscrit au patrimoine mondiale
inscrit sur la liste locale
Non défini.
DESCRIPTION
Agonsahonto
patrimoine_benin_logo2_b.png"
Adja-Tado
Oueme-Plateau,Zou-Collines
Ville : Porto-Novo Arrondissement : 3eme Arrondissement Village : Adjina
"Vodoun agonsahonto, Adjina, 3è arrondissement, Porto-Novo"
Latitude: 06°28.383' Longitude: 002°36.552' Altitude: 35 m Erreur horiz:
Goun
Non renseigné
Bon état physique
Bien-Immeuble
Urbain

 

BREVE DESCRIPTION : "Agonsahonto est une place symbolique s'exprimant à travers divers éléments constitutifs. Une caractéristique qui n'a pas empêché la construction des hangars pour la promotion des activités génératrice de revenus pour les femmes. Ce qui a contribué à l’entretien et au maintien de la propreté sur la place en la rendant plus attrayant."

DESCRIPTION DETAILLEE : "Agonsahonto est situé en face du collège WILLIAM PONTY au bord de la rue passant devant DEC et sortant par un pont sur le boulevard Beau rivage. Agonsahonto est un espace culturel sur lequel les aïeux de la collectivité Sessou de Dravo ont érigé certains éléments représentatifs du cadre religieux de leur origine. Il s’agit d’un autel pour le ‘’lègba’’, un bois sacré, un zanvali (espace réservé à la pratique des cérémonies rituelles de zangbéto) et un couvent d’initiation et d’éducation des adeptes du vodoun agonsa. Grâce à un projet d’aménagement mise en œuvre par l’EPA, ces divers éléments sont complétés par deux grands hangars. Sa forme actuelle est le produit d’une série de modifications qui l’ont affecté au fil du temps. Située dans la zone administrative des colons elle a été au départ victime des politiques coloniales de constitution d’aire protégé pour la création de jardin botanique, des conservatoires de plantes naturelle et la construction d’infrastructure telle que les routes, les églises avec pour référence le Sacré Cœur ainsi que des bâtiments administratifs. Avec la croissance démographique qu’impose la construction d’espace urbain, il a été morcelé et mise en vente pour la construction des maisons. Ce qui a contribué à la réduction de cet espace en lui donnant sa forme actuelle. "


 

La période d’institution cette place remonte à l’époque de règne des premiers rois de Porto-Novo pour qui les détenteurs de la divinité agonsa assuraient les rituels. La nécessité qu’imposent les manifestations de cette divinité a contribué à la constitution de cet espace culturel. Depuis ce temps, il était resté sacré jusqu’en 1972 où la révolution a interdit toute manifestation culturelle exposant de coup cet espace à un abandon total et favorisant ainsi la vente de terre et l’installation progressive d’autres habitants autour. Avec la revalorisation des pratiques religieuses traditionnelle et de leurs expressions sur les espaces publics, cet espace progressivement réduit à une place sert en dehors des cérémonies rituelles aux cérémonies profanes telles que les mariages, les baptêmes, les décès….etc

ELEMENTS MATERIELS ET IMMATERIELS ASSOCIES
" "
" Non renseigné "
VIABILITE
Non défini.
Non renseigné
Bon
Intégré
Municipal-ensemble
Etat-conjoint,Non-renseigné
Non renseigné
BIBLIOGRAPHIE
Non renseigné
Aucune (autre) référence indiquée
Redim_Image_177_2
Redim_Image_177_4
Redim_Image_177_5
Redim_Image_177_6
Redim_Image_177_7
Redim_Image_177_8
PERSONNES RESSOURCES
Les résultats disponibles sont les résultats du travail du projet "Patrimoine Bénin" (environ 500 éléments dans tout le Bénin), du projet PaCTE (environ 750 éléments dans le département de l'Ouémé) et de bénévoles (50 fiches cuisine, danses, ...). Le contenu n'est donc pas exhaustif:  Suggérez, nous rajouterons! (envoyez-nous un message, lien "Contact").

Espace PUB

< >

Un hébergement à Cotonou?

La maison de Canelia : Se sentir chez soi

Agence Dekart

Toute l'actualité culturelle

Visitez Porto-Novo et Région

Bienvenue dans la capitale!

Rejoignez-nous!