*Astuce* Utiliser la "case à cocher" sous la zone de Recherche pour activer ou non les filtres pour des résultats contenant au moins une image ou vidéo.

Vodoun Djaligbo, Rituels liés à la divinité Djaligbo, Aire(s) culturelle(s)Yoruba-Nago

CLASSIFICATIONS
Patrimoine Immatériel
N/A
Rites et Pratiques Sociales
Rituels liés à la divinité Djaligbo
SKP/PCI-215(666)
STATUT INSCRIPTION
Non inscrit sur la liste nationale
Non inscrit au patrimoine mondiale
Non inscrit sur la liste locale
Non défini.
DESCRIPTION
Vodoun Djaligbo
patrimoine_benin_logo2_b.png"
Yoruba-Nago
Oueme-Plateau
Ville : Sèmè-kpodji Arrondissement : Tohouè Village : Dja
"Commune Sèmè-Kpodji, Arrondissement Sèmè-Kpodji Centre, Village Sèmè Okoun Plage."
Latitude: Longitude: Altitude: Erreur horiz:
Nago
Goungbé
Non-renseigné
Non-renseigné

 

BREVE DESCRIPTION : "Vodoun Djaligbo recouvert du nattes de jongs au coin du mur en brique à l'arrière cour, révèle par sa structure cultuelle le caractère sacré et divin. Il procure la protection et la prospérité au sein de la collectivité SOUNNOUDJA; à travers les cultes de 5 jours appuyés par des éléments d'une part. Et les cérémonies annuelles qui sont accompagnées des chants et danses d'autre part selon un rythme Danhoun."

DESCRIPTION DETAILLEE : "Vodoun Djaligbo constitue une pratique sociale propre à la collectivité SOUNNOUDJA. De par son organisation cultuelle, un culte lui est voué tous les jours par le prêtre jour du marché Djègan mais de nos jours, il est prolongé et parfois est annuel. Au cours de ses libations, il est indispensable la purification, l'évocation à travers sa lithanie, se munir des éléments matériels comme l'eau, boissons sucrées, colas, piments de Guinée et enfin une consultation pour clôturer. Cependant, une cérémonie annuelle lui est consacrée tous les ans et s'étend sur environ une semaine. Pendant cette cérémonie, il faut d'abord faire la libation avec des coqs mâles et femelles avant celle de des cabris. il est aussi important de noter qu'il a un rythme Danhoun à travers une manifestation accompagnée des chants et danses. "


 

Originaire du Nigeria, SOUNOUDJA, suite aux guerres fratricides vint s'installer à Dja, une localité de la commune de Sèmè-Kpodji avec sa divinité protectrice Djaligbo.

SOUNOUDJA Emmanuel
Les vendeurs des éléments matériels et les participants venus d'autres villages
Prêtre
Oral et Initiation
Se purifier avant d'accéder à la divinité
"la pprière quotidienne se fait tous ls cinq jours (Djègangbé). Une cérémonie lui est vouée tous les"
ELEMENTS MATERIELS ET IMMATERIELS ASSOCIES
"Mouton, coq, Avi, ata Haricot, igname, sucréries "
"Chants Danses Rythme danhoun et la lithanie Non renseigné "
VIABILITE
Non défini.
Ma,que de moyens financiers
Christianisme
Espacement des cérémonies annuelles
Chairété des éléments matériels
Viables
Viables
"Appui financier pour accompagner les prêtres dans
l'organisation des cérémonies."
Non-renseigné
Non renseigné
Non-renseigné
Non-renseigné
Aucun
BIBLIOGRAPHIE
Non renseigné
Aucune (autre) référence indiquée
Redim_Image_666_2
Redim_Image_666_7
Redim_Image_666_8
Redim_Image_666_9
PERSONNES RESSOURCES
Les résultats disponibles sont les résultats du travail du projet "Patrimoine Bénin" (environ 500 éléments dans tout le Bénin), du projet PaCTE (environ 750 éléments dans le département de l'Ouémé) et de bénévoles (50 fiches cuisine, danses, ...). Le contenu n'est donc pas exhaustif:  Suggérez, nous rajouterons! (envoyez-nous un message, lien "Contact").

Espace PUB

< >

Un hébergement à Cotonou?

La maison de Canelia : Se sentir chez soi

Agence Dekart

Toute l'actualité culturelle

Visitez Porto-Novo et Région

Bienvenue dans la capitale!

Rejoignez-nous!