*Astuce* Utiliser la "case à cocher" sous la zone de Recherche pour activer ou non les filtres pour des résultats contenant au moins une image ou vidéo.

Fufuldé ou Peulh, langue, Aires culturelles Baatonu, Dendi, Kutamaku

CLASSIFICATIONS
Patrimoine Immatériel
N/A
Expressions Orales
Architecture mixte
STATUT INSCRIPTION
Pas d'informations sur l'inscription sur liste indicative nationale.
Non inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO.
Non défini.
DESCRIPTION

Fulfuldé ou Peulh

noimage
Bariba,Dendi,Kutamaku
Borgou-Alibori,Donga-Atacora
Les régions ou la langue est parlée sont celles de Kandi, Banikoara, Bembèrèkè, Gogounou.
Le groupe socioculturel concerné est Fulani, Fufuldé ou Peulh

 

Les peulhs sont des nomades pasteurs d'ovins et de bovins qui séjournent quelques mois dans un endroit puis se déplacent. Les peulhs (peul : Fulde, singulier Pullo; anglais : Fula ou Fulani) sont traditionnellement des pasteurs de la région sahélo-saharienne qui se répartissent dans une quinzaine de pays d'Afrique. Nomades au départ, beaucoup ont fini par se sédentariser. Ils sont majoritairement musulmans. Leur dispersion et mobilité ont favorisé les échanges et les métissages avec d'autres populations. Ils sont d’excellents tisserands et tissent le coton et la laine et sculptent des bijoux en or et en fer qu'ils associent au cuir et à des perles.

Le peul, ou peulh ou fulfulde, ou pular/ pulaar, est une langue parlée dans une vingtaine d’États d'Afrique occidentale et centrale, des rives du Sénégal à celles du Nil. C'est la langue maternelle des ethnies peules, et aussi une langue seconde employée régionalement comme langue véhiculaire ou langue de pastoralisme par d'autres ethnies. Le peul est une des langues de l'Afrique occidentale, parlée par les peuples peuls.

Elle est parlée comme langue maternelle par les toucouleurs et comme deuxième langue des populations des autres aires géographiques. C'est une langue codifiée qui dispose d'un alphabet. Par ailleurs,l a plupart des Peuls parlent ou comprennent plusieurs langues. De ce plurilinguisme découle une série de phénomènes liés aux contacts de langues. Le plurilinguisme est déjà ancien chez les Peuls, c'est le résultat du commerce et du déplacement (traversée) à l'intérieur d'aires linguistiques variées. Notons qu'au Bénin nous avons l'ethnie gando qui parle aussi le peulh avec un mélangé de langue baatonu.


 

Les peuls sont un peuple de pasteurs de la région du sud du Sahara et qui ont été souvent rapprochés des Touaregs ou des Maures. Leur origine et celle de leur identité, n'est pas uniquement liée à la langue peule (pular ou fulfulde). En effet, c'est une langue qui serait de la famille des langues Nigéro- congolaises.

Les principaux locuteurs du fulfudé ne sont pas nécessairement ceux qui l'ont comme langue maternelle, ce sont aussi les autres qui se le sont appropriés comme langues secondes ou d'échanges. Citons en guise d’exemple les baatonu, les dendi,les yoruba...
"Les fabriquants de tambours, de gon et autres
-les couturiers
-les organisateurs de cérémonie
-les danseurs"
ELEMENTS MATERIELS ET IMMATERIELS ASSOCIES
Les textes liturgiques, les supports didactiques pour l'alphabétisation,
VIABILITE
Non défini.
Compte tenu du caractère oral de nos traditions, la langue fulfudé tout comme la plupart des langues béninoises est menacée. Ceci tient du fait que nos traditions reposent plus sur l'oralité.
Le fulfudé tout comme toute langue est en perpétuelle évolution. De nouveaux mots naissent ainsi que de nouvelles expressions
Les mesures de sauvegarde existent et ce sont notamment les recueils de contes en langues, les recueils de chanson en langues, les recueils de panégyriques, de proverbes… d’une part, et la promotion des langues nationales par l'introduction de ces langues dans l'éducation, dans les médias, et dans l'alphabétisation d’autre part.

Pas de projets liés connus.

BIBLIOGRAPHIE
LANGUES ET POLITIQUES DE LANGUES AU BENIN, vol. 2-N° -2 Janvier 2004
Les résultats disponibles sont les résultats du travail du projet "Patrimoine Bénin" (environ 500 éléments dans tout le Bénin), du projet PaCTE (environ 750 éléments dans le département de l'Ouémé) et de bénévoles (50 fiches cuisine, danses, ...). Le contenu n'est donc pas exhaustif:  Suggérez, nous rajouterons! (envoyez-nous un message, lien "Contact").

Espace PUB

< >

Un hébergement à Cotonou?

La maison de Canelia : Se sentir chez soi

Agence Dekart

Toute l'actualité culturelle

Visitez Porto-Novo et Région

Bienvenue dans la capitale!

Rejoignez-nous!