*Astuce* Utiliser la "case à cocher" sous la zone de Recherche pour activer ou non les filtres pour des résultats contenant au moins une image ou vidéo.

Sato / Zato, danse cultuelle funéraire, Aires culturelles Adja tado, Yoruba Nago

CLASSIFICATIONS
Patrimoine Immatériel
N/A
Arts du Spectacle
Architecture mixte
STATUT INSCRIPTION
Pas d'informations sur l'inscription sur liste indicative nationale.
Non inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO.
Non défini.
DESCRIPTION

Sato

Final_136
Adja-Tado
Oueme-Plateau,Zou-Collines
Covè, Zagnanado, Pobè, Porto-Novo
Goun, Fon, Nago
Fon ou Goun

 

Le Sato est un rythme des régions de l'Ouémé et du Zou, qui se caractérise par la présence de grands tambours sur lequel des hommes dans la fleur de l'âge viennent frapper à l'aide de bâtons recourbés. Ce rythme du sud Benin se produisait particulièrement lors des cérémonies funéraires, des rois et des hauts dignitaires.

Danse rituelle funèbre des régions de Covè, Zagnanado, Pobè, Porto-Novo (sud Bénin). Ce rythme particulier est exécuté par des orphelins de père (jouant de la  la main droite), des orphelins de mère (jouant de la main gauche) et des orphelins de père et de mère (jouant des deux mains).

Ce rythme qui se joue à partir de tambours sacrés, autour desquels danse les hommes orphelins. Le mot Sato désigne aussi bien le tambour que le rythme et la danse. Ces tambours ne doivent jamais être mis en position couchée ni même être transportés de nuit; dans ces cas là, les esprits des défunts pourrait sévèrement punir les responsables. Ces tambours sexués mâle et femelle, sont parfois hauts de plus de 1,7 mètre.

Le tambour Sato est accompagné de plusieurs autres instruments tels que le gankuékué (voir rubrique Elements matériels référencés). D'autres tambours plus petits l'accompagnent également: le gbéhoun, le ahlomidon,et le alagandan. 

Ce rythme est pratiqué lors des cérémonies funéraires ou commémoratif des défunts, mais se retrouve aujourd'hui dans des manifestations populaires.

Pas encore d'informations sur l'origine Historique.

"Les fabriquants de tambours, de gon et autres
-les couturiers
-les organisateurs de cérémonie
-les danseurs"
Pour pratiquer cette danse,il faut nécessairement être orphelin de père et/ou de mère.
ELEMENTS MATERIELS ET IMMATERIELS ASSOCIES
Satô, instrument de musique, Aire culturelle Adja-Tado
le gbéhoun, le ahlomidon,alagandan
VIABILITE
Non défini.
aucunes
aucunes
Pas de mesures de sauvegardes connues.

Pas de projets liés connus.

Final_035
Final_049
Final_048
PERSONNES RESSOURCES
Les résultats disponibles sont les résultats du travail du projet "Patrimoine Bénin" (environ 500 éléments dans tout le Bénin), du projet PaCTE (environ 750 éléments dans le département de l'Ouémé) et de bénévoles (50 fiches cuisine, danses, ...). Le contenu n'est donc pas exhaustif:  Suggérez, nous rajouterons! (envoyez-nous un message, lien "Contact").

Espace PUB

< >

Un hébergement à Cotonou?

La maison de Canelia : Se sentir chez soi

Agence Dekart

Toute l'actualité culturelle

Visitez Porto-Novo et Région

Bienvenue dans la capitale!

Rejoignez-nous!