*Astuce* Utiliser la "case à cocher" sous la zone de Recherche pour activer ou non les filtres pour des résultats contenant au moins une image ou vidéo.

Agban kpevi , connaissance des parents , Mariage, rite de passage, aire culturelle Aja-Tado

CLASSIFICATIONS
Patrimoine Immatériel
N/A
Rites et Pratiques Sociales
Architecture mixte
STATUT INSCRIPTION
Pas d'informations sur l'inscription sur liste indicative nationale.
Non inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO.
Non défini.
DESCRIPTION

Agban Kpevi

noimage
Adja-Tado
Atlantique-Littoral,Mono-Couffo,Zou-Collines
Abomey, Savalou, Ouidah, Agonly, Allada.
Fon, Mahi
Fon, Mahi, goun, gen

 

La connaissance des parents (yé nan toun min minton lèè ) ou agban kpevi est l'un des rites préliminaires à l'union dans les contrées Adja-Tado. Cela consiste pour les parents (précisément les tantes) du futur époux à se rendre chez les parents de la future mariée ou chez les géniteurs directs pour officialiser les fiançailles. A cet effet, ils apportent des boissons pour adresser leur requête.

Cette cérémonie intervient un peu comme pour confirmer les promesses d'épousailles entre deux jeunes gens (homme et femme) et sceller ainsi leurs fiançailles. Une délégation ds tantes et oncles de l'homme se rend chez les parents de la jeune femme où ils sont reçus par ceux-ci et quelques oncles. Ils se présentent comme étant les parents de l'homme et expliquent l'optique dans laquelle se présente leur démarche. Ainsi, ils confirment leur intention de prendre la jeune femme pour épouse de leur fils et rassurent la belle famille qu'ils ont en vue d'entreprendre la démarche de la grande dot. Mais déjà, ils apportent 6 à 8 bouteilles de liqueur (compte tenu de la valeur de la fiancée à leurs yeux ou encore si elle est vierge ou pas) ; ils y ajoutent une somme symbolique ( 5000 ou 10000 ou plus) et une bague. A la fin de la causerie, les beaux parents offrent à boire aux invités et on se sépare dans la bonne ambiance.


 

A l'origine, cette pratique vise à confirmer ou à renouveler les promesses de mariage et l'engagement pris par les parents du futur marié par le ''gbé yi han''. C'est aussi une façon de sceller l'engagement et d'officialiser les fiançailles aux yeux de la famille.

Les tantes, les tangninons
"Les fabriquants de tambours, de gon et autres
-les couturiers
-les organisateurs de cérémonie
-les danseurs"
Mère en fille

Gbé yi han

ELEMENTS MATERIELS ET IMMATERIELS ASSOCIES
Les liqueurs, les mets
Les bénédictions
VIABILITE
Non défini.
Pas de mesures de sauvegardes connues.

Pas de projets liés connus.

Les résultats disponibles sont les résultats du travail du projet "Patrimoine Bénin" (environ 500 éléments dans tout le Bénin), du projet PaCTE (environ 750 éléments dans le département de l'Ouémé) et de bénévoles (50 fiches cuisine, danses, ...). Le contenu n'est donc pas exhaustif:  Suggérez, nous rajouterons! (envoyez-nous un message, lien "Contact").

Espace PUB

< >

Un hébergement à Cotonou?

La maison de Canelia : Se sentir chez soi

Agence Dekart

Toute l'actualité culturelle

Visitez Porto-Novo et Région

Bienvenue dans la capitale!

Rejoignez-nous!